La Solitude……….

la solitudeLa Solitude, qu’elle soit choisie de manière volontaire ou non par la personne, est un sentiment avec lequel tout le monde ne sait pas établir de bons liens.

C’est ainsi qu’on trouve des personnes qui voient la solitude comme une bonne copine, car elle leur permet  d’échapper au contact avec les autres et de suivre leur propre chemin.

Ce type de personnes aime leur indépendance et reste à l’écart des autres pour la préserver. Même lorsqu’elles sont malades, elles préfèrent la solitude et cela peut les conduire à s’éloigner de leur propre famille.

Quand on les regarde, on peut voir qu’elles sont très intelligentes – des intellectuels nés, très capables, au point de se sentir supérieurs aux autres. Fières d’elles-mêmes, ces personnes manquent d’empathie et sont imperméables  aux opinions des autres.

Elles ne font pas de bruit, parlent peu et doucement. Ce sont des personnes discrètes sur elles-mêmes et il est difficile à la fois de faire leur connaissance et de les connaître vraiment.

Si elles réussissent à vivre en couple, leur partenaire devra s’habituer à mener  une vie sociale comme s’il/elle était seul(e).

Le problème survient quand la solitude se transforme en isolement.

Phrases qui caractérisent ce type de personnalité….

« Je préfère rester seul. »

« Depuis que j’ai déménagé ici, j’ai beaucoup de difficultés à me faire de nouvelles connaissances »

« Continuez à votre manière, je le ferai à la mienne »

Par ailleurs, on retrouve dans ce groupe de solitaires, des personnes complètent opposées, qui n’aiment pas du tout être seules, qui souhaitent bavarder mais qui s’expriment à travers un monologue.

Dans l’esprit de ces personnes, l’idée qui prévaut est « ne me racontez pas vos problèmes, il suffit d’écouter les miens » donc, elles forcent les autres à les écouter.

Leur point de départ et d’arrivée seraient ainsi le « je » :

« Je ne suis pas bien. Je pensais aller à la gym cet après-midi, mais je ne me sens pas bien. Je ne sais pas si je t’ai dit ce qui s’est passé la dernière fois, je suis tombé de vélo. Mais je ne peux pas m’arrêter de travailler parce que j’ai beaucoup de travail depuis que je suis parti en vacances il y a quelques semaines… et puis-je… et je… »

Malheureusement, comme les personnes de ce groupe n’arrêtent pas de parler de leurs affaires, leur auditeur se fatigue, se vide de son énergie et finit par les laisser toutes seules. Justement ce qu’elles redoutaient…

Normalement, quand les enfants se comportent de cette manière, c’est face à l’arrivée d’un nouveau frère. Ils essayeront ainsi d’attirer le regard des autres vers eux-mêmes, surtout celui de leur mère.

Pour compléter ce groupe de la Solitude, il y a, enfin, les personnes qui sont très énergiques, qui pensent, agissent et parlent très vite.

Pour elles, la solitude est l’excuse parfaite pour faire le travail toutes seules et à leur manière car les autres le font toujours lentement. Ce qui les énerve et les frustre.

« Donne-le-moi, je sais que tu le fais bien, mais je le ferais plus vite. »

Elles sont éternellement pressées et interrompent les autres afin de terminer leurs phrases.

« Pourrais-tu finir ton histoire… Je n’ai pas toute la journée ! »

A force d’être toujours pressées, elles peuvent avoir des problèmes de digestion car elles mangent comme elles vivent.

De plus, elles ont tendance  à avoir très souvent des accidents.

Dans le cas d’un enfant, on pourrait associer ce type d’état à la situation où, à peine réveillé, il ne peut pas attendre d’être nourri. Il se met à crier et à pleurer de désespoir.

Le traitement avec les fleurs de Bach pour le groupe de la Solitude…

Les personnes pourront, avec les fleurs de ce groupe, rééquilibrer les émotions liées à cet état de sorte qu’elles puissent partager avec les autres leur potentiel positif.

Ensuite, elles pourront s’ouvrir à des relations plus chaleureuses avec les autres, partager leurs sentiments et montrer de l’affection ainsi que l’empathie.

De même, les personnes de ce groupe pourront développer de la compassion et de la compréhension, deux mots qui ont été mis en avant par le Dr Bach à travers sa philosophie.

Enfin, elles pourront passer du monologue au dialogue, en acceptant également les opinions des autres et en arrêtant de penser sans cesse à elles.

Les Fleurs de Bach permettront à ces personnes d’avoir conscience de leur état ​​de tension lorsque celui-ci est inhibé, qu’il se manifeste par des mouvements continus d’aller-retour, par un tambourinement de mains ou par des gesticulations permanentes.

« Impatiens » aide à se libérer de cet état et à développer la patience en douceur. La personne sera ainsi d’humeur plus agréable avec les autres, car elle sera détendue.

Le traitement « Impatiens » peut être accompagné par des exercices de respiration qui permettront de ralentir le rythme.

Une fois que les vertus positives de cette fleur s’expriment, les symptômes physiques disparaissent peu à peu.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s