L’Abattement et le Désespoir…

désespoirLorsque l’abattement et le désespoir  nous envahissent, ils peuvent nous empêcher d’avance dans notre vie.

C’est ainsi que l’on peut manquer de confiance en soi, ne pas être sûr de soi-même et cela nous empêche d’agir de manière spontanée.

Le manque de confiance est tel que l’on n’arrive même pas à tenter  quelque chose car on est sûr d’échouer. On marche donc dans la vie  sans vraiment tout donner, s’attendant à ce que les choses aillent mal.

Du coup, cette situation nous amène à nous sentir découragé et nous rend déprimé.

« Je ne pourrai pas  faire ça. »

« Ce n’est pas pour moi…  »

Il y a aussi des moments dans la vie où les responsabilités nous écrasent à tel point que notre confiance peut souffrir de crises temporaires.

« J’ai beaucoup de responsabilités et je ne suis pas sûr de pouvoir arriver au bout. »

« Tout le monde compte sur mon aide, mais ça c’est trop pour moi. »

Généralement, c’est le cas lorsqu’on exerce une profession qui demande beaucoup de responsabilités, qu’on travaille dans une entreprise ou qu’on exerce une profession libérale.

Dans ce cas, soit l’énergie reste au niveau mental parce que si elle descend on devient conscient de notre épuisement et on sent qu’on ne peut plus continuer. Soit on prend en charge les autres sans faire attention à l’équilibre de nos énergies et on finit ainsi « vidé », car on a tout donné et on n’arrive plus à s’occuper de soi.

Dans certains cas, nous fuyons l’abattement et le désespoir en faisant face à nos propres responsabilités mais aussi à celles des autres, en montrant de la confiance, de la patience ainsi que de la résistance physique pour le faire. De ce fait, on traverse toute adversité qui peut se présenter car on est guidé par le sens du devoir.

« Je ne suis jamais fatigué !! »

« J’ai déjà essayé plusieurs solutions, mais il m’en reste encore d’autres  à  mettre en place »

Cependant, c’est justement là qu’est le problème car nous allons surestimer notre force physique, nous accroche à nos tâches sans répit et sans faire attention aux messages que notre corps nous envoie. C’est ainsi que les premiers symptômes commencent à apparaître soit sur le plan physique (les maladies) soit sur le plan psychique (le stress).

Au moment où cela nous arrive nous allons être contrariés car les maladies vont nous empêcher de continuer jusqu’à notre but.

Une fleur de ce groupe est le Crab Apple qui possède des propriétés de nettoyage (cette fleur est aussi présente dans la crème Rescue). Elle nous

Représente quand nous ne nous sentons pas bien avec nous-mêmes, et quand nous avons un sens de l’ordre trop aigu et que nous nous sentons touchés par toutes les maladies (hypocondriaque).

« Je ne supporte plus d’être comme ça, je me sens moche. »

« Pour habiter avec moi, il faut être propre, je ne supporte pas la saleté. »

« Elle a une obsession avec des virus qui l’amène à se laver les mains plusieurs fois par jour. »

Nous manifestons un sentiment d’impureté et de honte, soit au niveau de notre apparence générale et de problèmes de peau, soit au niveau obsessionnel où nous allons essayer de retrouver l’ordre interne, par exemple au travers de la compulsion de nettoyage.

Lorsqu’il s’agit de problèmes de peau, cette fleur peut être utilisée en usage externe, par exemple ajoutée au bain.

Ensuite, on peut retrouver aussi dans ce groupe des personnes qui se culpabilisent et utilisent les erreurs des autres pour se blâmer.

Ce sont des personnes « masochistes » qui se sentent indignes ainsi que peu méritantes de ce qui peut leur arriver de bien. Elles vont détruire toute possibilité de joie de vivre.

Après d’avoir effectué une tache, elles seront toujours insatisfaits des résultats. On peut reconnaître ces personnes car elles se perdent en excuses par exemple lorsqu’elles sont malades.

Également en ce qui concerne les enfants, l’état négatif qui correspond à ce type de fleur peut se manifester lorsqu’ils se sentent responsables de disputes entre les parents.

Pour conclure, dans ce groupe de l’abattement et du désespoir, on trouve la fleur qui soigne ceux qui s’expriment à travers le ressentiment, la critique et le besoin de dénigrer les autres.

C’est ainsi qu’on envie le succès des autres et qu’on trouve la vie est injuste.

Vivre dans cet état continu de ressentiment nous amène à n’être jamais contents et satisfaits, car nous jugeons la vie selon nos succès.

Nous allons alors, profiter de la générosité des autres pour prendre non seulement sans rien donner, mais de surcroît sans manifester aucune gratitude.

C’est ainsi que quand nous sommes malades nous nous transformons en patients difficiles car nous ne sommes jamais contents de ce que les autres font pour nous.

De plus, les personnes en déséquilibre dans ce groupe aiment jouer le rôle de victimes pour éviter ainsi de prendre en charge leurs propres erreurs.

En raison de ces états d’abattement et de désespoir, on se trouve parfois aux limites de sa propre endurance. A ce moment-là, le futur nous paraît sombre et sans espoir car on a déjà tout essayé pour s’en sortir.

Le sentiment de solitude, d’angoisse très profonde et même d’une dépression peuvent être la conséquence d’années difficiles qu’on a supportées sans se plaindre.

Lors d’un deuil, parfois, les forces nous quittent et nous vies basculent dans l’incertitude de l’inconnu.

Au niveau physique, tout cela apporte une pression au cœur qui devient insupportable.

« Je sens que je touche le fond, je ne pourrais jamais m’en sortir. »

« Je ne peux plus ! »

La dernière fleur de ce groupe est aussi présenté dans la Rescue Remedy car elle est la compagne indispensable à l’heure de surmonter un choc, tant physique que psychique. Le courage et la force morale se présentent grâce à cette fleur, laissant l’espoir revenir à nouveau à nos vies, en apportant de la foi pour peut-être envisager des changements.

Il s’agit de Star of Bethlehem qui peut être utilisée face aux pertes qui ont été vécues il y a parfois longtemps et qui n’ont pas encore été surmontées. Celles-ci  se manifestent dans nos vies au travers des maladies d’origine psychosomatique. Mais également quand nous avons reçu de mauvaises nouvelles ou que nous avons peur lors d’un accident, et que le déséquilibre ne nous permet pas d’exprimer nos sentiments.

« La vie n’a pas de sens… »

«  J’ai été viré ce matin, je ne sais quoi faire maintenant.»

Elle est aussi la fleur conseillée lors de la naissance pour la mère ainsi que pour l’enfant afin de surmonter le choc de la naissance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s